REBONDIR APRES UN ECHEC ENTREPRENEURIAL …. Est-ce si simple?

La sérénité est votre meilleure alliée

Bon nombre de questions de posent quand on vit une situation d’échec.

Qu’est-ce que j’ai fait pour en arriver là?

Suis-je responsable de ce qui m’arrive?

Vais-je réussir à m’en sortir?

Que vais-je faire maintenant? etc etc …

Le « je » synonyme d’inquiétude & d’incertitudes nous plonge dans une grande souffrance intériorisée & surtout auto-destructive sur le temps.

En pareil moment, il est absolument recommandé de ne pas garder pour soi toutes ses frustrations, ses angoisses, ses ressentis. Il est important d’en parler et surtout de ne pas trop focaliser sur son état dépressif.

✮ ✰ ☆

Echouer, n’est pas une fin en soi; c’est juste le début d’autre chose !

Briser le mur du silence, c’est accepter de pouvoir en parler. Généralement, cela se traduit par un exorcisme qui fait sortir du déni. Apprendre à échanger, débattre, sur ce qui a fait qu’on en soit arrivé à mettre la clé sous la porte, demande un certain temps après avoir digéré les circonstances qui ont fait qu’on en soit arrivé là.

Il faut donc s’ouvrir aux autres, continuer de rencontrer du monde même si on n’en a pas toujours l’envie & surtout l’énergie.

Il y a cependant un temps nécessaire à la réflexion, se retrouver avec soi-même pour essayer de comprendre & surtout accepter la situation. Il est important de l’incrémenter dans le processus.

Les réseaux professionnels que vous avez constitués lors de votre première expérience, eux, existent toujours même si leurs membres ont un peu changé depuis votre départ.

La famille & les proches sont également une source de repos & de refuge qu’il est important d’avoir. Les silences sont pour eux très bien compris; pas besoin de parler pour exprimer ce que l’on ressent absolument. Les larmes doivent couler, ne vous privez pas car n’oubliez pas, il faut faire sortir toute la négativité qui vous habite en pareil moment.

Connaissance

✮ ✰ ☆

S‘ouvrir vers l’avenir & ne plus appréhender le banquier, le recruteur restent des moments pas faciles à vivre quand on « revient à la vie ».

Souvent l’échec découle d’un enchaînement de catastrophes qui, une fois, qu’elles se sont trop accumulées, nous empêchent de réagir pour changer d’optique ou de direction. Cela peut-être simplement arrêter de faire quelque chose soi-même alors qu’on n’en pas forcément les compétences ou encore réagir face à un problème en prenant le taureau par les cornes et ne pas le laisser s’installer chaque jour un peu plus.

Il faut donc prendre conscience dès le départ de sa difficulté à assumer telle ou telle situation sous peine de ne plus avoir la force de réagir pour rectifier le tir. Souvent le déni s’installe & nous nous noyons peu à peu dans un océan d’incompréhension qui nous conduit au fond du gouffre. Ce gouffre, on le connait tous quand on est entrepreneur(e), & ce sont les établissements financiers qui nous réveillent pour nous tirer la sonnette d’alarme; dernière issue avant de cesser l’activité. Si on n’a plus de ressources, on n’avance plus comme à l’image de la voiture qui n’a plus d’essence.

✮ ✰ ☆

On nous dit que « le succès ne consiste pas à ne jamais faire d’erreur mais ne jamais faire la même erreur deux fois » (George Bernard Shaw).

On nous dit aussi que l’échec est un diplôme !!!

Et bien OUI, considérez que les erreurs apprennent & nous forgent le caractère. On apprend chaque jour de nos erreurs, elles apportent une expérience que l’on transforme en opportunités la 2ème fois.

sunrise-1756274_1280

✮ ✰ ☆

Une fois passés les moments difficiles sur lesquels nous ne nous étalerons pas ici & qui feront l’objet d’un ou plusieurs autres articles à venir, il est impératif de reconstruire une carrière, une vie d’après…

Pour certains trop marqués par des moments difficiles, il sera évident que le choix se portera plus volontiers vers une perspective de retour à un emploi salarié. Grâce à son réseau, ses relations d’avant, il pourra se présenter des possibilités assez immédiates permettant de pouvoir rebondir professionnellement sans avoir à trop attendre.

Pour d’autres, cela reste encore une étape compliquée. Nous allons traiter maintenant de ces cas de figures extrêmement complexes à surmonter & surtout à mettre en perspective dans sa nouvelle vie …

✮ ✰ ☆

Rebondir, c’est franchir encore de nombreux obstacles !

Un doux sentiment de soulagement se fait sentir passée la période de doute & de souffrance intense. Mais de courte durée car nous sommes hélas très vite rattrapés par la réalité du marché de l’emploi quand on cherche un poste à la hauteur de ses compétences. Et elles sont très élevées, ces compétences, du fait que vous ayiez été « patron », on ne vous regardera pas de la même manière qu’un chercheur d’emploi ordinaire. Les questions sont en général tournées vers le positionnement autoritaire de votre personne. C’est pourquoi, il vaudra mieux viser un poste de cadre ou de direction pour être sûr de ne pas être « catalogué(e) ».

Outre l’aspect difficulté de reconnaissance, il faudra aussi veiller à ne pas se sentir trop oppressé par le choix d’un emploi qui serait sous-payé par rapport à ses valeurs professionnelles sous peine de le regretter. Vous étiez habitués à bien gagner votre vie donc n’imaginez pas que vous allez être sorti(e) de votre détresse financière (souvent hélas présente en plus du reste) en prenant cet emploi mal rémunéré. Prendre le temps de bien réfléchir à ses prétentions en fonction de ses charges de famille (loyers de logement principalement).

D’autres anciens entrepreneurs ne pourront pas retourner sur le marché du travail en tant que salarié et ce pour diverses raisons :

1- il ont une image de chef d’entreprise auprès de leur relationnel : Il sera difficile de postuler dans l’entreprise avec qui vous avez collaboré pour un projet du temps de votre entreprise. La personne ne vous verra jamais comme un salarié classique; cela risque d’être fort déstabilisant pour lui et brider son autorité hiérarchique.

2- Ils ont acquis un statut qui fait peur à un recruteur : celui-ci verra de suite sur votre CV ce que vous avez fait avant et voudra en savoir plus ! Attention à ne briguer que des postes de direction sous peine d’être systématiquement rebutés.

3- Ils ont la fibre de l’entrepreneuriat : ceux-là ne pourront pas se projeter dans une vie installée. Ils ont eu l’habitude du défit, ont acquis une indépendance, une certaine fougue et ont des projets sans cesse dans la tête, trop occupés à les mettre en action plutôt que de se consacrer à de la recherche d’emploi & se placer dans un mode attente.

On voit bien que REBONDIR n’est pas si simple. Le regard des autres sera comme un frein, une barrière qu’ il faudra chaque jour trouver les moyens de contourner.

C’est un parcours de combattant, certes, mais il n’est pas impossible avec de la volonté, de la confiance & de l’optimisme !

overcoming-2127669_1280

✮ ✰ ☆

Rebondir, c’est accepter que l’on ait des failles !

Nous vivons l’échec chacun à notre façon en fonction de nos personnalités et de nos vécus. Des étapes sont nécessaires :

  • Écouter ses émotions, les canaliser et les réguler
  • Différencier échec subi et échec choisi
  • Conserver une image de soi positive et invariable par rapport à la situation (estime de soi)
  • Se respecter tout en respectant les valeurs des autres
  • Prendre du recul et observer les signaux d’alertes qui nous ont échappés

Revenons sur la définition de l’échec, quelques synonymes : un insuccès, une absence de réussite, un revers, une défaite, une faillite, une position difficile face à quelqu’un d’autre.

Un échec n’en devient un qu’au moment où on le considère comme tel. Un mot trop fortement connoté négatif comme on l’entend deci de là, lamentable, humiliant, douloureux, cuisant etc…

C’est pourquoi, il vaut mieux se placer en position de réaction positive. Cela ne veut pas dire taire ses émotions, bien au contraire, il faut les laisser s’exprimer pour qu’elles soient bénéfiques sur le temps. Elles dirigent l’attention, canalisent nos comportements là où c’est nécessaire, pleurer aussi peut permettre d’extérioriser ses ressentis. Etre en totale écoute de ses émotions & les laisser s’exprimer

La peur —-> engendre le sentiment de protection

La colère —-> engendre de la destruction

La tristesse —–> induit le regroupement

Le dégoût —–> entraîne le rejet

L’idée est donc de mettre en place une action face à une émotion orientée positivement pour réguler cette émotion.

Exemple Protection —–> se mettre dans une bulle, méditer, réfléchir sur sa condition

Exemple Destruction —–> faire du sport, du yoga, de la sophrologie, se défouler

Exemple Regroupement ——> se rapprocher des amis, des proches, les appeler, leur parler, sortir avec eux

Exemple rejet —–> faire du tri, supprimer des contacts, effacer

Ce sont des étapes de pleine conscience, savoir où nous en sommes et surtout la possibilité d’expliquer à nos proches ce que l’on traverse réellement.

L’étape d’acceptation & de réaction demande du temps avant de passer à celle du rebond. C’est un parcours qui peut être plus ou moins bien réussi mais si on accepte l’aide extérieure, il n’y a pas de raisons pour que cela ne fonctionne pas. Ne surtout pas rester seul(e). Il est vrai que l’épuisement psychologique, vécu durant cette période noire d’acceptation, n’incite pas à sortir ou à voir du monde. On vit une période recluse qui consiste à se cacher des autres à cause de la honte ou des préjugés qui circulent souvent dans ce registre de situation.

smiley-2979107_1280

✮ ✰ ☆

Rebondir, en donnant du sens aux conséquences !

Libres de perdre deux fois si vous ne cherchez pas à apprendre de la situation. Apprendre de la situation, c’est accepter l’état d’échec.

Il est rare qu’une expérience même mauvaise, ne nous apprenne rien ! Il y a certes des échecs mais aussi tellement d’occasions d’apprendre & surtout de progresser.

Agir de manière constructive et renouer avec la motivation. L’échec a peut-être était là pour nous adresser un signal, parce qu’il est temps de changer quelque chose dans notre manière d’aborder le problème. C’est en lâchant prise que nous arrivons à passer un autre niveau de compréhension et que la solution arrive naturellement.

Regarder au loin

Tout cela mis derrière soi, il est temps de se reconnecter à sa vision et à son ambition. Comme regarder la route qui s’ouvre devant nous après une chute au sol comme pour remobiliser toute son énergie sur un nouveau cap à prendre. C’est ce que nous rêvons d’atteindre qui donne du sens à ce qui nous arrive, qui permet de le supporter et qui libère l’énergie nécessaire.

A cette vision ajoutez un récapitulatif de vos forces, de vos talents et de toutes vos réussites pour ramener ici et maintenant, toutes vos ressources d’efficacité

adventure-1807524_1280
La vie est une aventure !

✮ ✰ ☆

 

                « Ne jamais se décourager, ne jamais abandonner. Celui qui n’abandonne jamais n’est jamais battu »

Ted TURNER le créateur de la chaîne de télévision CNN

✮ ✰ ☆

 

mentor-icon-2895941_1280

LE RESEAU ASSOCIATIF D’AIDE AUX CHEFS D’ENTREPRISES, LEON FRANCE au service des professions indépendantes !!!

 

 

▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫   ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫

Léon France intervient aujourd’hui au niveau national et régulièrement sur tous types de dossiers. Il peut vous accompagner dans tout type de démarches pour vous soulager dans vos missions d’entrepreneur. Il intervient à tous les niveaux de l’entreprise notamment en conseils de gestion & mise en relation d’experts comptables, avocats spécialisés, agents fiscaux, autres professionnels liés au coaching notamment, pour vous permettre un support managérial solide & performant. Il vous accompagne également sur des litiges, vous conseille, sert d’intermédiaire entre les services juridiques & vous. Il est votre médiateur avec la banque, l’organisme social de sécurité sociale des indépendants (SSI). Il vous accompagne dans votre parcours après un échec entrepreneurial en prenant toutes les dispositions nécessaires pour sauver les biens ou/et limiter les dégâts psychologiques pouvant découler d’une liquidation d’entreprise

IMPORTANT : l’Assemblée Générale de l’association est reportée à une date ultérieure que nous vous indiquerons par l’intermédiaire de ce blog & des pages sociales.

▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫   ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

contact-us-1908762_1280
 @: a.c.g.e@orange.fr, adresse email trésorerie de l’association

▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫   ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫

Léon France vit de vos dons et cotisations ainsi que de subventions locales qui sont laissés libres à la discrétion de chacun. Un bulletin d’adhésion est disponible sur le site de Léon France à ce lien où il est désormais possible de régler avec PAYPAL 

SANS OUBLIER TOUJOURS 6 Mois offert de cotisations (100 € par an) pour toute nouvelle adhésion de 1 an à n’importe quel moment de l’année (prendre contact directement avec le Président). Léon France accepte aussi les dons de tout montant.

▪ ▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▫▪▫▫▪ ▫▫▪

ReTROUVEZ DORENAVANT TOUS LES ARTICLES et LES ACTUALITES DU JEUDI SUR CE BLOG  (informations que vous retrouverez sur vos réseaux sociaux préférés et en fil d’actualité sur notre site internet)

◈◇◈◇

Nos actualités et informations sont diffusées quotidiennement sur le Groupe LEON A VOTRE ECOUTE ainsi que sur notre Page Facebook
Lien Twitter
Lien Linkedin
‹‹‹‹‹‹ Votre Social Manager et Responsable de Communication de l’association, Helga GAUTIER  ››››››
Publicités

Une réflexion sur “REBONDIR APRES UN ECHEC ENTREPRENEURIAL …. Est-ce si simple?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s