L’Actu de ce « JE DIS » 1er Février 2018

L'actu du je dis 1er février 2018
Qu’en pensent nos entrepreneurs ?


LE PROJET EST A L’ETUDE SERIEUSEMENT

Les partenaires sociaux rendront bientôt leur copie au gouvernement dans les 15 jours qui arrivent.

Patronats et syndicats se penchent sur la réforme de l’assurance chômage et notamment pour un droit au chômage pour les indépendants, droit fortement réclamé par les auto-entrepreneurs, selon un sondage commandé par l’Union des auto-entrepreneurs à l’occasion du salon des entrepreneurs de Paris. Une étude qui a été rendue publique mardi 30 janvier et qui révèle que 84% des Français qui souhaitent créer une entreprise dans les années à venir veulent les mêmes droits que les salariés.

Il s’agira d’obtenir les mêmes garanties que le salarié, en matière d’assurance maladie et d’accident du travail et donc même droit au chômage en cas de perte subie d’activité.

 

☞ Recherche d’un compromis acceptable ☜

 

Autant les partenaires sociaux semblent pouvoir engager des négociations pour les salariés démissionnaires, autant pour le chômage concernant les indépendants, personne ne veut en entendre parler.

La balle semble être renvoyée dans le camp du gouvernement. C’est là où l’Union des auto-entrepreneurs, pas invitée aux négociations, essaie de booster l’action, en sondant notamment ses adhérents. « Ils veulent tout simplement devenir adultes, analyse François Hurel, président de l’Union des auto-entrepreneurs. Pour cela, en France, il faut un CDI. C’est le sésame pour emprunter de l’argent ou louer un appartement. Cette indemnisation chômage serait ce sésame. Ça constituerait l’amortisseur social dont ils auraient besoin pour justement rentrer dans la vie adulte ».

Une remarque et surtout un facteur très important en matière de construction personnelle car il faut bien reconnaître qu’aujourd’hui, il est compliqué pour un entrepreneur même après un certain nombre d’années d’exercice en tant qu’indépendant, d’obtenir un prêt à la  banque pour la constitution de son patrimoine immobilier; ce malgré les taux alléchants et fortement bas proposés, ce qui est un vrai paradoxe pour notre société.

 

 

☞ Réinventer le système? ☜

 

On pourrait imaginer la constitution d’un statut juridique simplifié qui regrouperait l’ensemble des entrepreneurs entre eux, on imagine de créer des synergies pour pouvoir aussi multiplier son activité… une idée qui, toujours selon ce même sondage, séduirait les trois-quarts des Français qui ont envie de créer leur boite

« Ils ont envie qu’on leur invente un dispositif où ils peuvent se regrouper, travailler ensemble, répondre à des appels d’offre sans complexité administrative lourde, sans un statut carcan », explique François Hurel

 

Regroupés ou pas, il faut savoir que les créateurs d’entreprise sont toujours plus nombreux en France : +4,8 en 2017 selon les derniers chiffres de l’Insee.

 

 

☞ Prévention – Protection sociale et financière ☜

 

D’une manière générale, il serait question de pouvoir anticiper et se protéger de situations qui pourraient menacer le devenir de l’activité. Parmi lesquelles l’incapacité de travail (60%), l’insatisfaction de leurs clients (51%), la dégradation ou perte de leurs outils de production (42%), les problèmes financiers personnels (38%), la difficulté à trouver des clients entreprises (35%), ou encore un impayé ou délai de paiement trop tardif (31%). François Hurel, Président de l’Union des Auto-Entrepreneurs, évoquait alors la nécessité de l’ouverture d’une “réflexion […] sur le fait générateur du droit à prétendre à l’assurance-chômage. La multiplicité des situations et des risques pouvant conduire à une perte d’activité nous empêche de considérer la liquidation judiciaire comme le seul fait générateur acceptable comme le préconise l’IGAS, ce qui empêcherait par ailleurs tout rebond pour ces travailleurs indépendants”. Et d’ajouter : “En rassurant les actifs qui souhaitent se lancer tout en ouvrant véritablement le marché des entreprises aux travailleurs indépendants, cette réforme permettrait à la France d’atteindre un potentiel de 2,2 millions d’auto-entrepreneurs soit 1 million supplémentaire.”

Il s’agit bien là d’une assurance qui prévient aussi de situations difficiles ou qui s’avèrent de plus en plus délicates en fonction d’aléas pas uniquement personnels. L’indépendant, de plus en plus exposé aux facteurs extérieurs, doit faire face à un certain nombre de catastrophes brutales, soudaines, non prévisibles la plupart du temps & indépendantes de lui. Il risque chaque jour de perdre non seulement les moyens de faire vivre son affaire mais aussi de mettre en danger ses biens personnels.

On ne parle pas assez du moral du chef d’entreprise qui se trouve bien souvent en proie seul face à ses difficultés. Parce qu’il n’ose pas parler de sa condition, parce qu’il a peur d’être jugé incompétent ou passif, parce qu’il se préserve du jugement d’autrui et tout particulièrement des prestataires avec qui il travaille, l’indépendant ne dit rien … il se cache, se terre et attend les conséquences inéluctables. Léon France connaît bien ces situations pour les vivre presque quotidiennement en accompagnement d’entrepreneurs confrontés à la difficulté.

C’est ainsi que l’entrepreneur se prive du soutien et de l’aide d’associations souvent par ignorance ou par dépassement de situation et n’a pas d’autre choix que de subir …

Que dirions-nous de pouvoir apporter une aide financière considérée comme ASSURANCE CHOMAGE qui psychologiquement permettrait de rendre l’entrepreneur plus serein pour gérer son budget devenu très restreint et envisager l’avenir sous de meilleurs hospices ?

Pour le président de l’Union des Auto-Entrepreneurs , François Hurel: « renoncer à l’assurance-chômage des indépendants serait passer à côté d’une demande de plus en plus affirmée ».

 

☞ Principe de sécurisation du parcours professionnel ☜

 

Pourtant, renoncer à l’assurance-chômage des indépendants, serait perdre de vue l’un des objectifs du gouvernement : garantir à tous les actifs une équité dans la sécurisation de leur parcours professionnel, et, via un transfert du financement des cotisations sociales vers la CSG, en assurer une forme d’universalité.

Renoncer à l’assurance-chômage des indépendants serait aussi passer à côté d’une demande de plus en plus affirmée chez la majorité de ces nouveaux  » micro-entreprenants  » qui souhaitent créer leur activité, tester un projet, de façon souple et sécurisée.

Le salariat n’est plus le seul modèle de cette génération spontanée, qui a aujourd’hui, grâce au numérique, les moyens de l’émancipation. Toutes ces garanties qui leur ouvriront une juste sécurité pour pouvoir s’enraciner dans notre société tout autant que dans son économie.

▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫

Fermer la porte aux indépendants dans la négociation en cours serait oublier un peu vite le principe de solidarité qui doit présider à toutes nos réflexions sur les mécanismes assurantiels. A ce titre, et pour répondre à certains qui voudraient s’orienter vers une assurance réservée à une nouvelle catégorie d’actifs, inventer un 3ème régime, à mi-chemin entre indépendants et salariés, réservé au  » travailleurs des plateformes « , ce serait cautionner un statut intermédiaire, déclassé, et rompre avec l’esprit d’universalité recherché par le gouvernement, le fameux statut juridique particulier dont on a parlé précédemment.

Les autoentrepreneurs, dans leur grande majorité, souhaitent être les acteurs de ce nouveau dispositif de solidarité en cas de perte subite ou totale d’activité et donc de revenus. Ce dernier ne serait pas réservé aux seuls cas de liquidation judiciaire, insuffisants pour eux, les condamnant en quelque sorte à l’échec, au lieu de les encourager et de leur donner le droit à une capacité de rebond. L’assurance-chômage ne doit donc en aucun cas devenir une trappe à la pauvreté mais être plutôt une véritable assurance permettant une véritable rémunération.

Cette indemnité, forfaitaire ou non, limitée dans sa durée et accordée seulement aux indépendants exerçant à titre exclusif ou presque totalement exclusif, est finançable, et techniquement réalisable. Elle est aujourd’hui nécessaire à la promotion de l’entrepreneuriat dans notre pays, en ligne avec les engagements et les premières mesures prises par notre gouvernement.

 

 

▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫ ▪ ▫

 

LE RESEAU ASSOCIATIF D’AIDE AUX CHEFS D’ENTREPRISES

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Léon France est présent aujourd’hui au niveau national et intervient régulièrement sur tous types de dossiers. Il peut vous accompagner dans vos démarches complexes ou non et vous apporter des solutions pour vous soulager dans des procédures quelles qu’elles soient et notamment tout ce qui a trait à la création d’entreprise, ou au développement de vos projets.

 

tie-2566434_1280

 

Léon France vit de vos dons et cotisations ainsi que de subventions locales et sont laissés libres à la discrétion de chacun. Un bulletin d’adhésion est disponible sur le site de Léon France à ce lien où il est désormais possible de régler par PAYPAL

SANS OUBLIER TOUJOURS 6 Mois offert de cotisations pour toute nouvelle adhésion de 1 an à n’importe quel moment de l’année (voir les modalités directement avec Michel Verneuil à michel.verneuil@leon-france.fr ou au 06 71 71 78 32) . Léon France accepte aussi les dons de tout montant.

▪ ▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▫▪▫▫▪ ▫▫▪

ReTROUVEZ DORENAVANT TOUS LES ARTICLES et LES ACTUALITES DU JEUDI SUR CE BLOG  (informations que vous retrouverez sur vos réseaux sociaux préférés et en fil d’actualité sur notre site internet)

◈◇◈◇

Nos actualités et informations sont diffusées quotidiennement sur le groupe LEON A VOTRE ECOUTE ainsi que sur la page Facebook
Lien Twitter
Lien Linkedin
‹‹‹‹‹‹ Votre Social Manager et Responsable de la Communication de l’association, Helga GAUTIER  ››››››

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s