VOTRE ACTU DU « JE DIS » 07 DECEMBRE 2017

L'actu du _je dis!_ 7 décembre 2017

Plusieurs raisons peuvent être à l’origine d’une envie ou d’un besoin de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.. . . . Des raisons économiques, des envies de voler de ses propres ailes, de concrétiser une rencontre professionnelle en projet commun, pouvoir concilier vie familiale et vie professionnelle sans contraintes ou tout simplement dans l’idée séduisante de se sentir libre et d’assouvir par là-même une nécessité d’épanouissement personnel.

≈≈≈≈

La généralisation du web a crée des émulations et de multiples possibilités de travailler à son compte. Des plates-formes internet spécialisées ont fait leur apparition comme des petits pains, pour mettre en relation les offres de missions et les indépendants.
Le travailleur indépendant trouve bien plus facilement une mission qu’auparavant, sans compter que la numérisation lui permet, selon son secteur d’activité, de pouvoir exercer depuis chez lui pour un client très éloigné géographiquement.

Le mode freelance se démocratise et devient une très forte valeur ajoutée en Europe et la France n’échappe pas à ce développement. Plusieurs corps de métiers sont accessibles ainsi : ingénieurs spécialistes informatiques, développeurs web, métiers de service, graphistes designers. Leur présence numérique constitue un levier indispensable pour le développement de leur chiffre d’affaires.
En France, le nombre de travailleurs indépendants a augmenté de 85 % entre 2000 et 2013.

≈≈≈≈

STATUT

  CHOIX DU STATUT

• Auto-entrepreneur

• Entrepreneur individuel à responsabilité   limitée (EIRL)

• Entreprise unipersonnelle à responsabilité  limitée (EURL)

• SARL, SA, SAS dans le cas de structures à plusieurs associés.

À noter
Si l’autonomie complète vous fait peur, vous avez la solution d’opter pour le portage salarial. Vous exercez librement votre activité, mais votre CA est reversé à une société spécialisée qui vous rémunère en tant que salarié et doit vous apporter un accompagnement personnalisé (ce qui n’est malheureusement pas le cas de toutes). Il  faut bien négocier ses conditions avant de s’engager; cela est plus prudent …

 

avantages_

    AVANTAGES

• Autonomie : souplesse de travail

• Concilier travail et vie de famille

• Diversifier son activité : échapper à la routine et goûter à la nouveauté ainsi au plaisir de se lancer des défis et d’aller à l’aventure.

• Possibilité d’augmenter ses revenus même si parfois la route est longue et fastidieuse.

 

 

Protection sociale_

 PROTECTION SOCIALE

• Affiliation au RSI : en libéral, en activité artisanale, commerciale qui est appelé à disparaître et être transformé sous une autre forme adossé au Régime Général des salariés.

À noter
Le RSI prend en charge vos dépenses de santé et dans le cas des commerçants et artisans, il verse des indemnités journalières en cas d’arrêt de travail rendu nécessaire par un accident ou une maladie.

• Dans le cas de la SAS ou SASU, l’indépendant prend un statut président en assimilé salarié et cotise au régime général comme un salarié ordinaire. Il n’a cependant pas droit aux allocations chômage même si cette situation est appelée à être éventuellement révisée prochainement.

≈≈≈

Devenir travailleur indépendant offre aujourd’hui une solution professionnelle très crédible. Face au chômage ou tout simplement pour satisfaire son envie d’autonomie, la situation de l’indépendant entrepreneur doit être étudiée avec soin. Une voie pleine d’avenir pour tous ceux qui veulent prendre leur destin en main !

 

cranium-2028558_640
 

Les différents profils d’entrepreneurs

 

Voici quelques exemples inspirants montrant la diversité des profils d’entrepreneurs d’aujourd’hui

 

≈≈≈

1- DEMARRER VITE

L’entreprise dite « à domicile »

Ouvrir son activité chez soi avec le statut d’autoentrepreneur, est la façon la plus simple de se mettre à son compte. Cela suppose de choisir une activité compatible, avec la vie de votre foyer, les clauses de votre bail ou de votre copropriété, ou encore avec la législation sur l’accueil du public. Les secteurs d’activité les plus adaptés :

  • Communication : rédaction, graphisme…
  • Conseil : patrimoine, juridique, coaching…
  • Petit artisanat : création de bijoux, d’objets déco …
  • Télésecrétariat ou démarchage commercial

 

2- COMMERCE et SERVICES A LA PERSONNE

Monter une boutique ou une société à part entière demande plus de temps et d’investissement mais cela ouvre aussi à long terme la perspective de passer de la TPE à la PME, puis à l’ETI. Quelques secteurs porteurs :

  • Commerces à thème : bar à eaux, à chats, à mangas…
  • Nouvelles technologies : dépannage, formation, recyclage / revente…
  • Logistique : livraison express de produits frais, transport de personnes…
  • Services à la personne : aide aux seniors, soutien scolaire, coaching …
3- LA FRANCHISE

Vous avez envie de lancer un commerce ou un service, mais ne savez pas par où commencer ? Pensez à la franchise : un système qui permet de démarrer avec une marque, un produit, un modèle économique clé-en-main et un accompagnement. On trouve des concepts de franchises à décliner dans de multiples secteurs :

  • Alimentation / Restauration : boulangerie, épicerie, sandwich …
  • Beauté / bien-être : produits cosmétiques, cabinet d’esthétique …
  • Bâtiment : isolation, chauffage, sanitaires…
  • Automobile : location, entretien, lavage…
  • Commerce spécialisé : sport, jouet, pêche, informatique, blanchisserie…
  • Immobilier : agence, diagnostic, décoration, gestion…

 

4- LA START UP DIGITALE

C’est aujourd’hui la voie royale de l’entreprenariat ! S’il n’est pas nécessaire d’être informaticien / développeur soi-même pour lancer un site ou une application web, il faut en revanche avoir une idée innovante et ne pas hésiter à solliciter les structures de soutien aux « jeunes pousses » : incubateurs, accélérateurs… Parmi les secteurs qui ont le vent en poupe :

  • Economie sociale et solidaire : bourses d’échange, récupération/ recyclage, prêt/location entre particuliers…
  • Services financiers : financement participatif, micro-finance / assurance…
  • Internet des objets : vêtements et accessoires connectés…

 

Activ’Créa, une première étape avant de se lancer

Activ’Créa est une prestation proposée par Pôle emploi permettant de réfléchir, autrement, à la reprise d’activité : en explorant la piste de la création ou de la reprise d’entreprise. Son objectif : s’interroger sur la création ou la reprise d’entreprise, c’est-à-dire réaliser l’étape préliminaire à l’élaboration de son projet de création d’entreprise, afin de se décider, ou non, « à franchir le pas ». Un 1er entretien avec l’organisme retenu par votre conseiller va permettre de poser un diagnostic des atouts mobilisables et des motivations. A son issue, un accompagnement personnalisé, d’une durée pouvant aller jusqu’à 3 mois, est mis en place.

D’autres possibilités existent notamment auprès des chambres consulaires … se renseigner à La Chambre de commerce et d’industries ou encore à la chambre des métiers et de l’artisanat

macbook-606763_640

En marge de toutes ces étapes qui consiste à créer son entreprise, le futur entrepreneur a intérêt de se faire suivre par une institution ou une organisation liée à l’incubation et à l’innovation surtout s’il s’agit d’une nouvelle idée à développer.

Il doit effectuer ce parcours afin de se rendre compte des réels enjeux de la création de son affaire et se donner toutes les chances de réussite pour son lancement.

On voit bien souvent des projets qui meurent juste après quelques mois d’activité sous prétexte qu’ils n’ont pas assez été mûrement préparés et investis sous une forme de mesure de ses indicateurs contenus dans le fameux business plan.

Selon son idée, le choix du statut peut être différent. Mais il peut tout autant l’être en raison d’une orientation nouvelle, d’un projet qui n’existe pas encore ou bien selon les valeurs et les réponses aux besoins qu’il va apporter aux utilisateurs et aux futurs clients. C’est pourquoi, il est préconisé de, d’abord développer son projet, avant de définir les prochaines règles statutaires.

La création d’entreprise nait bien souvent d’un désir d’autonomie, de volonté de mettre en lumière des idées qui par des frustrations dans son activité antérieure, n’ont pas pu voir le jour. C’est ainsi qu’une incompatibilité d’humeur apparait bien souvent chez le futur entrepreneur qui réalise qu’il est venu le moment de se lancer dans l’aventure extraordinaire mais oh combien difficile et longue de l’entreprenariat.

Des rencontres professionnelles exceptionnelles, de la chance ou une opportunité du moment peuvent aussi être des stimulateurs de la volonté d’entreprendre.

Sachez enfin que de multiples possibilités de financement s’offrent à vous aujourd’hui, qu’ils ne doivent pas constituer un frein essentiel à votre désir d’entreprendre. Même les situations les plus critiques au niveau bancaire, peuvent assurément être contournées de façon tout à fait positives pour vous

≈≈≈

 

 

≈≈≈

Nous évoquerons bientôt l’entrepreneur qui doit repartir sur un projet après avoir échouer et traverser le désert avant de pouvoir se reconstruire. Un sujet qui préoccupe Léon France avec l’apparition de plus en plus de situations complexes à gérer pour l’association qui se sent parfois démunie face aux comportements défaitistes du moment où il s’agirait d’intervenir de façon réactive pour empêcher l’entrepreneur d’être enfoncé encore plus dans d’autres problèmes qui le plongent en tout état de cause, dans une profonde détresse personnelle par la suite.

Nous parlerons aussi des difficultés pour l’entrepreneur qui a vécu au sein de son entreprise toujours en activité, des moments difficiles face à des prises de décision externes à lui et pas forcément évidentes à assimiler.

▫▪ ▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▪ ▫▫▪▫▫▪ ▫▫▪ ▫

 

LE RESEAU ASSOCIATIF D’AIDE AUX CHEFS D’ENTREPRISES

-A5 LEONFRANCE

    Léon France est présent aujourd’hui au niveau national et intervient régulièrement sur tous types de dossiers. Il peut vous apporter son accompagnement dans vos démarches de lancement si vous voulez vous réserver ce temps d’inscription aux formalités pour faire autre chose.


     Il peut aussi vous aider dans votre recherche de financement, notamment dans des situations complexes d’inscription au fichier des incidents bancaires.

 

Il est important de rappeler qu’il est aussi un soutien psychologique formidable dont on ne parle pas souvent mais pourtant bien là ! Cette mission déjà en action, fait l’objet d’une nouvelle avancée pour Léon France qui souhaite s’inscrire dans une démarche comparable à celle de APESA qui consiste à apporter un soutien psychologique aux dirigeants confrontés aux problématiques de leurs entreprises : redressement judiciaire, liquidations, cessations de paiement… des situations personnelles parfois dramatiques 

 

tie-2566434_1280

Léon France vit de vos dons ou cotisations ainsi que de subventions locales qui sont laissés libres à la discrétion de chacun. Un bulletin d’adhésion est disponible sur le site de Léon France à ce lien

6 Mois offert de cotisations pour toute nouvelle adhésion de 1 an (voir les modalités directement avec Michel Verneuil à michel.verneuil@leon-france.fr ou au 06 71 71 78 32. Léon France accepte aussi les dons de tout montant.

        ≈≈≈

ReTROUVEZ DORENAVANT TOUS LES ARTICLES et LES ACTUALITES DU JEUDI SUR CE BLOG  (informations que vous retrouverez sur vos réseaux sociaux préférés et en fil d’actualité sur notre site internet)

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Nos actualités et informations sont diffusées quotidiennement sur le
groupe LEON A VOTRE ECOUTE ainsi que sur la page Facebook
Lien Twitter
Lien Linkedin
‹‹‹‹‹‹ Votre Social Manager et Responsable de la Communication de l’association, Helga GAUTIER  ››››››

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s